LA PLAQUE DENTAIRE ET LE TARTRE

Définition


Le tartre est un dépôt rugueux et poreux se formant sur la couronne ou la racine des dents. Il résulte de l’accumulation de la plaque dentaire (ou biofilm), substance blanchâtre découlant de la présence de bactéries dans la cavité buccale. Cette plaque dentaire se calcifie en présence des minéraux de la salive. La porosité du tartre offre, à son tour, un environnement propice à l’adhésion d’une nouvelle couche de plaque, laquelle, sous l’effet des minéraux présents dans la salive, forme une couche supplémentaire de tartre.




Symptômes et douleurs liés



Le tartre se forme sur les dents en une couche solide, jaune, brune et parfois noirâtre.


Le tartre se forme souvent près de la sortie d’une glande salivaire majeure.


Le site le plus fréquent de formation du tartre est sur la surface linguale (côté langue) des incisives du bas.L’autre site le plus fréquent est sur la surface buccale (côté joue) des molaires supérieures à la sortie de la glande salivaire nommée parotide, dans la surface interne de la joue. Le tartre peut être présent partout où l’on trouve de la plaque dentaire accumulée.


Le tartre peut apparaître au-dessus ou en dessous de la gencive ou les deux. Dans le cas de tartre sous la gencive, les conséquences peuvent être plus importantes. Dans tous les cas, le tartre irrite la gencive, mais sa présence ne provoque pas toujours de la douleur. Le tartre peut provoquer un saignement au brossage ou au passage de la soie dentaire.




Causes


Comme le tartre résulte en l’accumulation de plaque dentaire calcifiée par les minéraux de la salive et de l’alimentation, toute accumulation de plaque peut favoriser la présence de tartre.

Cette formation de tartre peut être assez rapide en l’absence de soins d’hygiène de base comme le brossage et la soie dentaire.

Certains facteurs peuvent rendre le retrait de la plaque dentaire plus difficile :

Les prothèses dentaires inadaptées ou mal entretenues;

Une mauvaise position dentaire;

Un traitement orthodontique;

Une moins bonne qualité de l’émail.

Il se peut également que certains traitements médicamenteux diminuent le flot salivaire et rendent la bouche plus sèche et la plaque plus collante. Cela concerne essentiellement les traitements contre le diabète ou contre le stress. Par ailleurs, les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont plus exposées à la formation de tartre. Enfin, une hygiène buccodentaire négligée, voire absente, permet la formation rapide du tartre. Il est à noter que le manque de dextérité de certains individus, comme les enfants, les personnes âgées et les personnes ayant des tremblements, peut aussi contribuer à la formation du tartre.




Solutions



Le meilleur moyen d’éviter le tartre est d’éviter la plaque dentaire grâce, en grande partie, à une bonne hygiène buccodentaire.


Une fois que le tartre est installé, il ne peut plus être enlevé avec une simple brosse à dents, quelle qu’elle soit. Il doit être éliminé par un dentiste ou par une hygiéniste grâce à un détartrage, effectué le plus souvent lors des visites annuelles ou bisannuelles dans un cabinet dentaire. Ce dernier, non douloureux, consiste à retirer les dépôts calcifiés positionnés sur les dents et/ou entre les dents. Ce traitement peut être réalisé manuellement ou avec des appareils à ultra-sons. Le détartrage permet d’enlever le tartre situé au-dessus de la gencive, mais aussi celui qui s’est introduit entre la gencive et la dent (sous-gingival).


De façon générale, on estime qu’un détartrage doit être effectué au minimum une fois par an.




Étapes d’évolution du problème


Lorsque le tartre s’accumule sans qu’aucun traitement soit entrepris, la gencive se décolle progressivement de la dent, entraînant de la sorte une réaction inflammatoire et, parfois, des saignements. Il peut en résulter une gingivite, laquelle, si elle n’est pas soignée, peut dégénérer en parodontite. Des complications sont susceptibles de survenir, dont une mobilité dentaire, voire la perte des dents atteintes.




Risques et conséquences de ne pas traiter


Le tartre peut être à l’origine de problèmes plus graves. Il doit, en ce sens, être traité rapidement.


L’ACCUMULATION DE PLAQUE ET DE TARTRE ACCROÎT LE RISQUE DE/D’

carie dentaire;

gingivite, c’est-à-dire l’inflammation et le saignement des gencives;

parodontite, soit la destruction des ligaments et des os qui supportent les dents;

mauvaise haleine (halitose);

abcès et douleurs aux dents;

mobilité et déchaussement des dents;

perte des dents, surtout chez les adultes;

maladies respiratoires (les bactéries de la plaque dentaire peuvent se déplacer dans le corps et éventuellement atteindre les poumons, provoquant une infection);

accouchements prématurés ou de naissances de bébés de faible poids chez les femmes enceintes, dans la mesure où les bactéries de la plaque dentaire peuvent se déplacer jusqu’au placenta par voie sanguine et provoquer l’activation des prostaglandines.


Suivez l'actualité du cabinet